Informations administratives


Le directeur de l'école élémentaire de Villieu, M.Capra, est disponible les lundis et mercredis matin et jeudis, jours de décharge de service d'enseignement. 

Merci de privilégier les jours de décharge pour les contacts téléphoniques et les rendez-vous.

Les autres jours, un répondeur enregistrera vos messages si aucun enseignant ne peut prendre votre appel.



calendrier scolaire


Règlement de l'école élémentaire

Télécharger
Règlement de l'école 2016.pdf
Document Adobe Acrobat 110.6 KB

Note de rentrée

Télécharger
Note de rentrée 2017-2018
17-09-01 informations de rentrée.pdf
Document Adobe Acrobat 357.6 KB


Inscriptions et radiations

inscription :   Pour inscrire votre enfant à l'école de Villieu, vous devez résider sur la commune de Villieu-Loyes-Mollon. Pour cela rendez-vous à la mairie.

 Documents nécessaires :  certificat de radiation (remis par l'ancienne école) ; livret de famille  

carnet de santé  ; justificatif de domicile ; attestation d'assurance scolaire (individuelle accident et responsabilité civile)

RAPPEL:  L'école de Villieu peut exclusivement inscrire les élèves ayant 3 ans révolus au 31 décembre de l'année en cours.

Si vous ne résidez pas dans la commune, vous devrez solliciter une demande de dérogation auprès de Monsieur le Maire.

radiation 

Vous déménagez. Vous souhaitez changer votre enfant d’école. Voici la démarche à suivre : Dès que votre décision est prise : Avertir l’enseignant de votre déménagement et demander au directeur de l’école un certificat de radiation qui sera exigé pour l’inscription dans la nouvelle école. Dans les derniers jours : Rendre tous les manuels et livres de l’école.

Pour obtenir un certificat de radiation, il suffit d’en faire la demande écrite au directeur de l’école en indiquant le nom et l’adresse de l’école où votre enfant va être scolarisé.


Réforme des rythmes scolaires

Les écoliers français subissent des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Or cette extrême concentration du temps d’enseignement, unique à la France, est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires. La réforme des rythmes scolaires vise à mieux répartir les heures de classe sur la semaine, à alléger la journée de classe et à programmer les enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. Un décret, publié le 26 janvier 2013, précise le cadre réglementaire national de la nouvelle organisation du temps scolaire, à l’intérieur duquel des adaptations locales seront possibles. (source : http://www.education.gouv.fr)

Les principes du décret relatif à l’organisation du temps scolaire

Le principe général est celui d’une entrée en vigueur de la réforme des rythmes à la prochaine rentrée. Ainsi, à compter de la rentrée 2013, les principes généraux d’organisation du temps scolaire dans le premier degré seront les suivants (article 2 du décret) :

  • l’enseignement sera dispensé dans le cadre d’une semaine de neuf demi-journées incluant le mercredi matin ;
  • tous les élèves bénéficieront de 24 heures de classe par semaine ; à titre d’exemple, l’ajout de 3 heures de classe le mercredi matin permettrait d’alléger les autres journées en moyenne de 45 minutes ;
  • la journée d’enseignement sera, en tout état de cause, de maximum 5 heures 30 et la demi-journée de maximum 3 heures 30 ;
  • la durée de la pause méridienne ne pourra pas être inférieure à 1 heure 30.

Par ailleurs, des activités pédagogiques complémentaires viendront s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaire qui se dérouleront en groupes restreints. Il pourra, par exemple, s’agir d’une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, d’un accompagnement du travail personnel des élèves ou d’une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial.

Le projet éducatif territorial : une politique locale partenariale au coeur de la réforme des rythmes scolaires

Le projet de loi pour la refondation de l’École prévoit que les activités périscolaires prolongeant le service public de l’éducation peuvent être organisées dans le cadre d’un projet éducatif territorial (PEDT).
Le PEDT associe à la collectivité territoriale l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation : administrations de l’État concernées, associations, institutions culturelles et sportives, etc.
Il s’agit donc d’un cadre fédérateur au niveau local. Le but est de mobiliser toutes les ressources du territoire, afin d’offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité.

 

Source http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html#La_réforme des rythmes à l'école primaire : exemples d'emploi du temps

 



L'assurance scolaire c'est quoi ?

Télécharger
Assurance_scolaire.pdf
Document Adobe Acrobat 38.9 KB

La coopérative scolaire c'est quoi ?

Télécharger
La Coopérative scolaire c'est quoi.pdf
Document Adobe Acrobat 56.2 KB

L'absentéisme 

Télécharger
Absenteisme_des_eleves.pdf
Document Adobe Acrobat 12.3 KB

Charte de la laïcité à l'école

Télécharger
chartelaicite_3_268640.pdf
Document Adobe Acrobat 164.5 KB


PPMS (plan particulier de mise en sûreté)

Télécharger
plaquette_ORSEC-PPMS.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Télécharger
PPMS de Villieu
DICRIM-VLM.pdf
Document Adobe Acrobat 35.3 MB


Conseil d'école : rôle et fonctionnement

Source inspection académique de Grenoble